Le Canada ressemble à une variété impressionnante d’écosystèmes et d’agglomérations. Des forêts aux villes hyperactives en passant par les montagnes vertigineuses jusqu’aux vallées, son territoire gigantesque a tout pour plaire aux touristes. D’ailleurs, un séjour d’une ou deux semaines ne suffirait pas pour découvrir ses sites captivants.

Vacances au Canada : de Toronto à Vancouver

Les Français parlent beaucoup de Montréal, mais très peu connaissent la plus grande ville de Canada. Toronto est une sorte de New York gérée par les Suisses où sa mosaïque culturelle fait toute sa singularité. L’Ouest, abrite le havre spirituel des Italiens, le « Little Italy ». Ici, les trattorias et les boutiques ont des airs de quartiers méditerranéens. À l’Est, « Cabbagettown » et le magasin « KensIngton Market » représentent le mieux le « melting-pot » canadien. Tout au Sud se trouve « Chinatown » qui rappelle l’ambiance folklorique à Hong-Kong. Mais Toronto, c’est également une ville d’histoire où galeries et musées cohabitent. Le gigantesque musée des beaux-arts de l’Ontario expose les rares sculptures d’Henri Moore, tandis que Bat Shoe Museum propose de voir le monde et l’histoire à travers les chaussures.

Même si les affaires se traitent dans les gratte-ciels, la vie des Torontois tourne autour de la gare Union Station. C’est la matrice de la ville, son âme et son cœur. C’est aussi ici qu’on prend le train Toronto-Vancouver, alias Canadien. Il emmène les touristes des Grands Lacs à l’Océan pacifique en quatre nuits et trois jours.

Vancouver est un lieu paradisiaque qui rappelle l’héritage des Amérindiens d’autrefois. « Gastown » est le centre cosmopolite et dynamique. Réhabilité, ce petit quartier historique coincé entre le port et les tours de verre « Downtown » est juste remarquable. Il a d’ailleurs des airs de mini Soho, avec ses entrepôts et ses vieux immeubles abritant boutiques, restaurants et bars branchés. Le parc Stanley mérite également une halte. Une oasis au cœur de la ville, ses verdures sont un havre de paix où on peut se reposer après une longue visite à pieds.

Ce qu’il faut savoir avant de réserver son vol pour le Canada

Le Canada regorge d’attractions touristiques qui ne demandent qu’à être visitées. L’Amérique du Nord ne se limite pas à Montréal, Québec ou Ottawa seuls. La ville cache plein d’autres ressources et il suffit parfois de sortir des sentiers battus. D’ailleurs, les parcs naturels canadiens accueillent toute l’année les amateurs d’évasion, si bien que les plus frileux viennent en été pour découvrir le charme des tapis de fleurs. L’Amérique du Nord ne laissera personne à sa faim. D’Est en Ouest, quel que soit le parcours ou la destination, les petits curieux auront toujours de beaux souvenirs à raconter en rentrant de vacances.

Toutefois, avant même de réserver son vol, quelques formalités sont de mises. En effet, depuis quelque temps, les nationalités concernées par le programme d’exemption de visa doivent disposer d’une autorisation de voyage électronique. En plus d’un passeport valide, ce document sert à limiter l’entrée des terroristes sur le territoire canadien. Le formulaire de voyage canada ave se remplit uniquement en ligne via des sites spécialisés, comme http://canada-eta.mobi, ou sur la plateforme officielle de l’ambassade du Canada. Il est à noter que chaque voyageur doit en disposer, même les mineurs.

Le prix de l’AVE varie selon la nature du voyage, mais pour un visa touristique, le tarif moyen est à 45 euros. Par ailleurs, cette procédure ne touche que les touristes qui voyagent par voie aérienne. Les adeptes du road trip et des croisières en bateau en sont exemptés.