Pour les amoureux de la nature, le Costa Rica abrite de multiples réserves naturelles où vous pourrez vous épanouir librement. Ce pays connu pour sa nature intacte et ses paysages variés vous permettra de vous ressourcer convenablement. Ainsi, lors d’une visite de ses réserves naturelles, vous aurez la chance d’admirer la richesse de sa biodiversité.

Être en parfaite harmonie avec la nature dans le parc national Tortuguero

Le parc national Tortuguero est une zone de grande importance avec sa forêt tropicale très humide. Il a été créé le 24 septembre 1970. Pour mieux contempler la faune et la flore du parc, il est conseillé de naviguer sur les rivières, les canaux et les lagunes.
Ce parc national est doté d’une importante zone marine et terrestre répandue sur une superficie supérieure à 76 000 hectares. Le parc national Tortuguero se trouve dans la province de Limón, au nord-est du territoire costaricain.
Ce parc national, comme son nom l’indique, est consacré à la protection des tortues de mer. D’ailleurs, vous aurez l’occasion de voir sur les plages, le nid des tortues imbriquées, des tortues caouannes, des tortues luths et des tortues vertes.
Vous y admirerez aussi différentes sortes d’animaux tels que les grenouilles, les singes, les paresseux, les iguanes, les poissons, les crocodiles, les lamantins, les pumas, etc.

Partager des moments exceptionnels dans la Réserve naturelle Absoluta Cabo Blanco

Pour un voyage responsable, il est très conseillé de partir pour le Costa Rica. En effet, il y a, au total, 190 zones protégées et réserves naturelles dans ce pays, tel est le cas de la Reserve Naturelle Absoluta Cabo Blanco. Cette réserve se situe dans la province de Puntarenas, à l’extrême sud de la péninsule de Nicoya.
Malgré le fait que cette zone ait connu autrefois une forte déforestation, elle a fini par être reboisée à 85 %. C’est ainsi que les espèces indigènes ont pu être sauvegardées. La réserve naturelle absolue Cabo Blanco possède 2 types de forêt : l’originale, c’est-à-dire celle qui s’y trouvait déjà et celle qui a été régénérée.

Par conséquent, on y distingue environ 140 espèces d’arbres dans la réserve. Certains arbres sont de type à feuilles persistantes et caractéristiques de la forêt tropicale.
Ainsi, la faune dans cette région est très variée. Vous y rencontrerez un nombre considérable d’oiseaux marins. Sur les sentiers de cette réserve, vous croiserez des mammifères tels que de petits écureuils, des cerfs de Virginie, des singes hurleurs, des coatis, des agoutis, des coyotes et bien d’autres encore.

Se sentir libre au cœur de la nature en parcourant la réserve biologique Isla del Caño

La réserve biologique Isla del Caño se trouve approximativement à vingt kilomètres de la péninsule de Osa, au sud-ouest du Costa Rica. À l’époque précolombienne, cette île fut utilisée comme cimetière et lieu sacré. Ainsi, elle a une grande importance du point de vue archéologique.
À cette époque ils utilisaient quelques matériaux culturels tels que la céramique et des artefacts lithiques sculptés. La présence des restes de céramique sur cette île montre que cette zone fut à une époque, un point clé d’échanges commerciaux de la côte Pacifique.
En outre, on compte 10 espèces d’oiseaux sur l’île de Caño comme le héron, l’aigle pêcheur, le faucon, etc. La faune sur l’île de Caño est rare, mais sa flore mérite le déplacement. De plus, cette île est recouverte d’une forêt tropicale humide qui abrite environ 158 espèces de plantes et de nombreuses espèces d’arbres. Vous serez surpris par la hauteur de ces derniers qui atteignent plus de 50 mètres.